ARCAUX de BOIS-HIMONT

Les travailleurs ESAT sensibilisés à la sécurité routière…

De nombreux travailleurs de l’ESAT ARCAUX préfèrent, ou préfèreraient, rejoindre leur lieu de travail, situé à Bois-Himont, par leurs propres moyens (scooter, voiturette sans permis, voiture) :

  • « C’est pour être autonome ».
  • « C’est plus rapide de venir en voiture ».
  • « Je viens en voiture car il n’y a pas de transport de chez moi pour venir à ARCAUX ».

L’Association ARCAUX, consciente de ce besoin, a mis en place des actions de sensibilisation à la sécurité routière d’une part et d’autres destinées à aider les travailleurs désireux de passer leur permis de conduire.

C’est ainsi qu’a été initié, depuis une quinzaine d’années, un travail de partenariat avec InserVolant. Cette auto-école associative, portée par la MJC de DUCLAIR, propose des formations adaptées pour toutes les personnes qui ont envie, ou besoin, d’une pédagogie particulière.

Pour Romée, la coordinatrice d’Inservolant, pleinement investie dans ses missions, « aucune différence n’est faite entre les élèves », car l’examen du permis de conduire est le même pour tous.

Les professionnels de cette auto-école, doivent alors s’adapter et être plus que des moniteurs. Romée précise que ce sont « des formateurs spécifiques. Ils doivent avoir de l’empathie et du vécu. C’est aussi important qu’ils aient du recul sur les choses pour pouvoir comprendre l’élève ». 
Tous sont à l’écoute pour aider au mieux l’élève dans toutes ses difficultés et instaurer une confiance mutuelle. C’est ainsi que « se crée un duo, une association entre le formateur et l’élève, qui vont travailler ensemble, dans un esprit de solidarité ».

Inservolant  propose, depuis l’année dernière à ARCAUX, une sensibilisation à la sécurité routière. Par groupe de 10, les travailleurs ESAT appréhendent les bases du code de la route, au cours de 20 sessions de 3h.

A l’aide d’outils pédagogiques et ludiques, tels que le « tapis de jeux » (voir photographie), de vidéos, de mises en situation, le formateur aborde les différents dangers liés à la circulation routière, les bons réflexes à avoir, les différents panneaux de signalisation…

A l’issue de cette formation, le formateur propose à ceux qui en ont les compétences de poursuivre cet apprentissage. Des tests psychotechniques sont réalisés, et en fonction du résultat, une formation Inservolant « code de la route et conduite » est proposée aux élèves, qui bénéficient d’une participation financière de 250 euros, par l’ESAT ARCAUX . En plus de cet apprentissage, l’élève va apprendre à comprendre le vocabulaire, interpréter les images, mais aussi gérer ses émotions… « Après leur formation ils ont acquis beaucoup de connaissances.  On les accompagne dans leur évolution, pour qu’ils acquièrent de l’autonomie et pour qu’ils aient une vie meilleure ».

Et à chaque session, les candidats font preuves d’une grande volonté et d’une forte ténacité.

Paroles d’usagers :

  • « J’ai voulu le permis pour me déplacer plus facilement, faire mes courses, partir en vacances… »
  • « Avec le permis on fait nous même ce que l’on veut !
  • « C’était compliqué au début, j’étais angoissé de ne pas y arriver. Quand j’ai eu le code je n’y croyais pas. Après j’ai eu le permis, j’y croyais toujours pas ! »
  • « Avec Inservolant c’est plus facile d’apprendre. »
  • « Le permis c’est l’indépendance ! »
  • « La formatrice d’Inservolant nous explique bien, elle nous corrige… »
  • « Je préférais faire la formation avec Inservolant car j’avais peur d’aller dans une auto-école et que l’on se moque de moi. »
  • « Je me suis inscrite pour connaitre le code de la route et avoir le permis. Mais avec la formatrice on a identifié mes problèmes et elle m’a dit que ça ne servait pas d’aller plus loin, parce que je n’arrivais pas à tout retenir.  Mais j’ai beaucoup appris et l’apprentissage était facile car c’était bien expliqué par la formatrice et avec les vidéos. »
  • « J’ai eu le code, je suis contente, mais je crois que je ne réalise pas trop encore ! »
  • « Je suis fière d’avoir eu mon code. »

« Faire du sport ensemble » : le sport pour tous

officialisation de la section BasketL’association « Faire du sport ensemble », affiliée à la Fédération Française du Sport Adapté a pour but ultime l’intégration par le sport.  En effet, en plus de faire pratiquer une activité physique toujours bénéfique, elle permet  de favoriser le lien social entre usagers.

Sa mission est d’organiser, développer, coordonner et contrôler la pratique des activités physiques et sportives des personnes atteintes de handicap physique et/ou mental.

La pratique du sport, pour les personnes en situation de handicap mental ou psychique, n’est pas une fin en soi, le bien-être de la personne devra, dans toutes les occasions être recherché.  Grâce au sport, les jeunes et les adultes, améliorent leur condition physique, leurs aptitudes intellectuelles et professionnelles. Ils développent leur résistance physique et leur aisance corporelle, acquièrent une plus grande habileté gestuelle. Les rencontres sportives, départementales, régionales, nationales, voire internationales, sont autant d’occasions d’épanouissement, de vivre des temps d’émotion, d’élargissement des relations sociales, bref d’intégration sociale.

Sont organisées régulièrement des manifestations sportives à l’échelle départementale, régionale et même nationale où s’illustrent brillamment les usagers des différents ESAT et notamment Ludovic CHERION de l’ESAT ARCAUX.

L’ESAT d’Yvetot ainsi que celui d’ARCAUX se sont « fédérés » afin de faciliter ce lien inter-esat par le biais de la pratique sportive.

Une convention de partenariat  a été signée entre ARCAUX et FDSE. Elle accorde aux membres licenciés 5 jours d’absence dans le cadre d’un « temps récréatif lié au travail » comme la loi le permet. Ces jours permettent aux adhérents de participer à des compétitions et des stages.

ARCAUX compte de nombreux licenciés dans différentes disciplines telles que l’athlétisme, la pétanque, le tennis, le tennis de table, le foot, le basket. Ils se distinguent d’ailleurs dans plusieurs compétitions (un des adhérents part en coupe de France de tennis de table).

Nathalie Cantais, éducatrice technique spécialisée à l’atelier de sous-traitance  à l’Esat ARCAUX s’est impliquée en encadrant bénévolement l’activité basket chaque mardi de 20h à 22h.  « Les séances d’entrainement se déroulent dans un esprit bon enfant en 3 phases : échauffement, exercices d’adresse et match. C’est un moment différent qui permet d’être « autrement » avec son moniteur, en dehors du cadre du travail ».

Officialisation de la section Basket

Lancement officiel de la section Basket

 

• Archives des articles
• Suivre l’Arcaux
• Partenaires et financeurs