ARCAUX de BOIS-HIMONT

On s’occupe pendant le confinement…

« Durant cette période de confinement, les bénéficiaires du SAVS ont mobilisé leurs capacités, leurs envies et leurs volontés afin de vivre au mieux cette situation.

Certains ont appris à dessiner en s’aidant de « tutos ». D’autres ont produit des dessins à grande échelle, comme pour Didier H. devant son mur de dessins !

Beaucoup se sont occupés de leurs jardins, leurs plantations mais aussi de la réfection de leurs maisons (détapissage, etc.)

Il y a également eu un mouvement d’entraide et de solidarité autour de la confection de masques ; où chacun a pu mettre à contribution ses compétences dans cet effort collectif.

Tout commence au service, où nous préparons les pièces à coudre et les tissus à découper, avec des draps que nous avons récupérés et les tissus initialement prévus pour l’activité collective « conception de sacs », qui a été annulée en raison du confinement. Puis nous les distribuons aux « découpeurs ».

A partir de là, une « chaîne »  s’est organisée, avec les « couturiers » qui récupèrent les patrons chez les « découpeurs », le tout sous notre veille pour la bonne conception des masques et le respect de l’hygiène.

Aurore E. et Clotilde D. sont en charge de la découpe des patrons. L’étape de la couture est ensuite assurée par Laurence L., Frédéric B. et Vanessa M., qui s’est d’ailleurs passionnée pour cette nouvelle activité.

L’équipe éducative, chacune en fonction de ses compétences, est également impliquée : Marie-Dominique L. à la couture, Corinne L. à l’enfilage d’élastiques et à la couture, Anne L. et moi-même au traçage et au découpage des patrons.

Après différents essais de modèles nous avons retenus le masque avec couture centrale et élastiques. Il y a aussi des modèles adaptés aux personnes qui portent des appareils auditifs, pour ne pas abîmer l’appareil et pour que ce soit confortable.

Grâce à cette organisation nous avons déjà pu réaliser plus de 200 masques. Nous avons redistribués 4 masques par personnes, aux 48 bénéficiaires du SAVS. »

Laurence L. « Je mets entre 5 et 10 minutes pour faire un masque, ça va vite. Je récupère les patrons, je couds et ensuite je les donne au SAVS pour mettre les élastiques. Il y a 2 couches de tissus différents. Ça me plait de faire des masques, et ça m’occupe. Pendant le confinement j’en faisais le matin ou l’après-midi, maintenant j’en fais quand je peux. »

Frédéric B. « J’ai appris à coudre avec ma mère, il y a longtemps. Normalement je devais faire l’atelier couture qui était prévu au SAVS mais avec le confinement il a été annulé. Alors quand Marie-Dominique m’a demandé si je voulais faire des masques, j’étais OK et c’était tout naturel que j’en fasse. Je fais des masques le soir quand je rentre du travail. J’en fais pour un usage personnel car sur le temps du travail on a en déjà. J’aime bien en faire, en plus ça m’a occupé pendant le confinement. Je ne sais pas combien j’en ai fait en tout mais là je dois en donner 60 au service. Je fais ça pour aider, à mon niveau. »

Merci à Florence P. pour cet article et à tous les acteurs de ce projet.

Un séjour avec Partir Ensemble

L’équipe du SAVS ARCAUX s’est engagée, depuis 3 ans, dans le projet de vacances Partir Ensemble.

Ce projet, basé sur le partenariat entre 7 structures du secteur social et médico-social, a pour objectif d’offrir un séjour à moindre coût, aux personnes issues de différents secteurs (handicap, insertion, personnes âgées).

Grâce à l’aide financière de l’ARS, et l’implication des professionnels et participants dans les actions permettant de récolter de l’argent, le séjour de 4 jours à Gaillefontaine n’a coûté que 50 € par personne.

Avec un fil conducteur sur le thème de la santé, les 60 participants ont été acteurs dans l’organisation du séjour et, répartis en trois groupes, ont pu travailler en amont sur les thèmes suivants :

  • L’alimentation: avec la prise en compte de l’équilibre alimentaire et l’élaboration des menus.
  • Les activités: de nombreuses marches, randonnées ont été faites avant et pendant le séjour.
  • L’hygiène: comment préparer sa valise, ce qu’il est nécessaire de prendre pour le séjour…

C’est dès le mois d’octobre que les premières rencontres ont lieu, avec notamment les séances de préparation, ainsi que les repas partagés, les différentes activités sportives proposées…  Appréciés par les participants, ces moments ont été l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes pour certains ou de retrouver des connaissances pour d’autres.

Lorsqu’arrive le départ, au mois de mai, les participants se connaissent déjà et le gîte, les repas, ou encore les activités ont été validés par tous. Avec un programme ponctué de marches, randonnées, visites, barbecues… les participants ont apprécié ce séjour.

  • « J’ai bien aimé la rencontre avec les autres personnes. »
  • « J’ai aimé les jeux, les activités et la soirée déguisée. »
  • « Tout le monde mettait la main à la patte. »
  • « Je suis content de connaitre tout le monde. »
  • « On a eu beau temps, on était bien. »
  • « On a bien mangé. »
  • « On a fait des promenades dans la campagne. C’était agréable d’écouter les oiseaux chanter. »
  • « On a visité une ferme avec des animaux vikings. Il y avait un mouton à 4 cornes. »
  • « J’ai bien aimé la balade avec un guide qui nous expliquait le chant des oiseaux. »

Pour Marie-Hélène V., professionnelle au SAVS et accompagnatrice lors de ce séjour, c’est une expérience pleine de richesses.

Tout d’abord, grâce aux partenariats mis en place il est désormais plus facile d’échanger avec les différentes structures,  puis, par la découverte des usagers dans le quotidien, « dans le travail nous voyons les usagers qu’1 heure ou 2 par semaine, c’est très différent. »

« C’est une expérience intéressante mais qui demande beaucoup d’investissement et d’organisation. On veut toujours avoir dans l’idée que ça parte des usagers, mais il faut quand même porter le projet. »

Autant du point de vue des participants que de celui des professionnels, ce séjour a été une réussite et s’est bien passé. Une large majorité de personnes est d’ailleurs prête à repartir avec Partir Ensemble et certains proposent déjà les destinations qu’ils ont en tête…

La dernière journée de l’année au SAVS

janvier 9, 2019Jennifer AmiachSAVS

A l’occasion du 31 décembre 2018 le Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS), a proposé à ses bénéficiaires de participer à un atelier cuisine.

Les sept participants ont ainsi confectionné de délicieux sablés.

Pour cela, chacun était équipé du matériel et des ingrédients nécessaires et se référait à la recette, illustrée sur le tableau blanc de la salle commune.

Après avoir préparé la pâte, les petits biscuits ont pris différentes formes: étoile, lapin, renne… pour un résultat aussi beau que bon!

Enfin, à l’heure du déjeuner, cette journée gourmande s’est poursuivie par une raclette, véritable moment de convivialité.

Merci à Pascale, stagiaire Educatrice Spécialisée au SAVS, pour la rédaction de cet article !

Journée Portes Ouvertes au SAVS

juin 6, 2018Marine DaquetSAVS

Mardi 12 juin, de 10h30 à 18h30, le Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) de l’Association ARCAUX organise une Journée Portes Ouvertes.

Après quelques mois d’ouverture sur la commune d’Yvetot, le programme de cette journée sera le suivant :

  • Visite des locaux,
  • Rencontre et échanges avec l’équipe éducative de SAVS,
  • Présentation du SAVS et de ses missions,
  • Rencontre et échanges avec quelques personnes accompagnées par le service.

Nous espérons vous recevoir nombreux !

 

 

Rendez-vous le mardi 12 juin au SAVS ARCAUX : 17, rue Clos des Parts – 76 190 YVETOT.

 

Inauguration du SAVS ARCAUX à Yvetot

avril 17, 2018Jennifer AmiachSAVS

Après plusieurs mois de fonctionnement, les nouveaux locaux du SAVS (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale) d’ARCAUX ont été officiellement inaugurés ce jeudi 5 avril 2018.

Pour l’occasion, Monsieur LEPICARD, Président d’ARCAUX et Monsieur DUFORT, Directeur, accompagnés de l’équipe du SAVS et des membres du Comité de Direction d’ARCAUX, ont reçus le Conseil Départemental de Seine-Maritime représenté par Madame MASSET, Vice-Présidente en Charge de la Culture et du Patrimoine et Monsieur LECELLIER, Responsable des Etablissements – Secteur Personnes Handicapées Adultes.

C’est dans une ambiance conviviale que Monsieur LEPICARD, a ouvert les festivités par un discours rappelant l’enjeu lié à la délocalisation de ce service, de Bois-Himont vers la ville d’Yvetot, où résident les 48 usagers accompagnés par le SAVS, permettant ainsi d’améliorer l’accompagnement proposé par le service et de renforcer la proximité avec les usagers. Enfin, Monsieur LEPICARD, a également remercié le Conseil Départemental de Seine-Maritime de sa présence et a souligné le travail de collaboration efficace qui a permis la mise en place de ce projet.

A l’issue de ce discours, Madame MASSET et Monsieur LECELLIER, entourés de professionnels et d’usagers, ont ensuite symboliquement inaugurés le SAVS.

Tout le monde s’est ensuite réuni dans la salle commune du SAVS pour célébrer l’aboutissement de ce projet en dégustant les jus de pommes ARCAUX, servis par l’Atelier Hôtellerie de l’ESAT.  Les deux travailleurs en charge du service étant par ailleurs suivis par le SAVS ARCAUX, ils étaient donc très impliqués dans la tenue de cet évènement.

N’hésitez pas à retrouver les articles parus à ce sujet dans le Paris Normandie et le Courrier Cauchois en cliquant ici. 

• Archives des articles
• Derniers articles…
• Suivre l’Arcaux