ARCAUX de BOIS-HIMONT

On fait du sport à ARCAUX…

Avec le confinement et les beaux jours, de nouvelles activités au foyer d’hébergement émergent et notamment celle de la pratique sportive.

Si certains pratiquaient déjà du foot, du tennis… nous constatons que l’activité physique gagne de plus en plus de résidents du foyer d’hébergement  et de l’atelier de jour d’ARCAUX.

Tout d’abord, 5 personnes de l’atelier de jour ont pu bénéficier, pendant 6 semaines, d’un programme sportif gratuit. Encadrés et accompagnés par Lucie, étudiante en STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives), cette jeune femme dynamique et attentionnée a pour objectif d’initier les personnes au sport, par des activités ludiques : « ils ne se rendent pas compte que les activités ludiques peuvent muscler. »

C’est dans le cadre de son mémoire sur les activités physiques adaptées, portant sur « l’étude de l’impact du sport santé sur un public atteint de trisomie 21 en obésité » et de son stage à la ligue de sport adapté que Lucie a connu ARCAUX et a souhaité y intervenir. Peu de personnes étant atteintes de ce syndrome à ARCAUX, cette proposition a alors été étendue aux personnes en sur poids, volontaires pour participer à ce programme.

Chloé, Carole, Emile, Sébastien et Thierry ont apprécié leurs 2 séances hebdomadaires et ont ainsi pu découvrir la course d’orientation, faire du foot, du renforcement musculaire, des jeux en relais, des jeux de ballons, de la marche nordique…

« Au début il a fallut les motiver, ils ont une certaine appréhension avant chaque nouvelle activité, mais au final ils se donnent à fond. On fait un suivi par des tests physiques, avec le suivi de poids, la prise des mensurations… A mi-parcours on ne constate pas de changement physique mais leur ressenti est important car tous se sentent mieux. J’essaie aussi d’apporter un aspect théorique avec quelques notions de base, de la sensibilisation, comme par exemple activité physique et alimentation. »

Après tant d’efforts partagés, chacun a apprécié ces moments « c’est une bonne expérience. Au début j’avais un peu d’appréhension mais ça s’est toujours bien passé. »

Puis, pour continuer dans cette dynamique et pour répondre à la volonté des femmes du foyer d’hébergement, des séances d’activités sportives 100% féminines ont débutés le 31/03.

Ouvertes à toutes, ces séances ont pour but d’apporter une activité physique régulière, sans les hommes « trop forts et assez moqueurs » et sont, de plus, complémentaires de la démarche de régime engagée par certaines d’entres elles.

« Durant une heure nous faisons : un échauffement, des exercices cardio, du renforcement musculaire, des jeux puis des étirements. »

« Toutes sont de bonne volonté et s’entraident, ce qui permet de tisser des liens entre elles. »

Merci à Lucie et Emeline, professionnelle au foyer d’hébergement, pour leur implication dans cette démarche et pour leurs témoignages.

• Archives des articles
• Derniers articles…
• Suivre l’Arcaux