ARCAUX de BOIS-HIMONT

Sophie LEPRON élue Présidente d’ARCAUX

Après 10 années de présidence à ARCAUX, M. Francis LEPICARD a présidé sa dernière Assemblée Générale,  vendredi 25 juin, et  n’a pas souhaité briguer un nouveau mandat.

C’est lors du Conseil d’Administration, qui a suivi l’Assemblée Générale, que Madame Sophie LEPRON, déjà membre du Bureau d’ARCAUX, a alors proposé sa candidature et a été élue Présidente de l’Association.

« Je présente ma candidature à la Présidence de notre Association.

J’ai grandi au cœur d’ARCAUX. Grand-Père et Papa qui échangeaient beaucoup étaient animés de même souhait que je fais mien : offrir à des personnes en situation de handicap mental un endroit convivial et chaleureux, les accompagner dans leur projet professionnel, dans leur projet de vie et leur permettre la plus grande autonomie possible.

Soyez assurés de mon engagement et de ma motivation pour que, ensemble, nous continuions à faire évoluer ce lieu d’accueil. » Madame Sophie LEPRON.

Petite-fille de Monsieur Raoul DODELIN, l’un des fondateurs d’ARCAUX et fille de Monsieur Louis DODELIN, qui a été vice-président et maire de Bois-Himont durant de nombreuses années, elle est également la première femme présidente de notre Association.

Cette passation a été célébrée dans une ambiance chaleureuse et conviviale, par des discours d’hommage et de remerciements aux 10 précédentes années de présidence et où chacun a pu souhaiter une belle réussite à notre nouvelle Présidente.

Sortie accrobranche

Par un beau dimanche sous le soleil, quelques résidents du foyer d’hébergement d’ARCAUX ont décidé de prendre de la hauteur en participant à la sortie accrobranche.

« Dès notre arrivée, nous avons été très bien accueillis par Thomas et Quentin avec des explications à la «hauteur »…

Une fois les consignes transmises, l’équipement mis par chacun, il est temps de se lancer. Pour certains cette activité est une première et cela s’accompagne par la découverte de la hauteur. Que de défis à relever ! Mais tous ont réussi au moins le premier parcours et, le plus important, tout le monde s’est bien amusé. Même Marine V., qui n’a pas pu participer à cause de son opération du genou, était ravie de faire la photographe et d’encourager les copains. Ludovic C. souhaite d’ailleurs refaire cette sortie.

S’il y avait une récompense à donner, elle serait pour Julie L. qui a fait tous les parcours, en criant, en chantant, en soufflant, mais qui a dépassé toutes  ses craintes. Elle était entourée et encouragée par Anthony C. et Jéremy B.

C’était un très bon dimanche sous les arbres et avec de la bonne humeur. Et pour partager ce moment, un album photos a été mis sur le groupe F3 de l’hébergement pour que tous puissent venir le voir. »

Merci à Murielle J. pour cet article.

Cross d’ARCAUX 2021

« Le dimanche 30 mai, nous avons organisé le cross d’ARCAUX 2021.

Nous avons commencé par un barbecue avec tous les résidents. Au menu: apértif, chipolatas, merguez, taboulé, piémontaise, chips, camembert au barbecue et glaces.

Puis nous avons commencé le cross.

Pour permettre à tous de participer, nous avons fait 4 catégories :

  • La catégorie Marche Nordique : 1er Christopher H., 2ème Nicolas V., 3ème Déborah H.
  • La catégorie 1 tour du parcours en courant 800m : 1er Julie L., 2ème Kevin B., 3ème Cyril H.
  • La catégorie 2 tours de parcours en courant 1600m : 1er Jason L., 2ème Christophe D., 3ème Kelly C.
  • La catégorie 3 tours de parcours en courant 2400m : 1erJérémy B., 2ème Jérémy B., 3ème Stéphane R.

Lors de la remise des récompenses, tous les participants ont reçu un lot (parfums, canne à pèche, réveil, produits cosmétiques, écouteurs, sacs, lampe, bonbons etc…). Les personnes sur les marches du podium ont également été récompensées d’une médaille et d’une coupe pour les vainqueurs.

Après tous ces efforts, nous avons terminé par un goûté bien mérité.

C’était une journée très réussie, les adultes était très heureux de cette journée et le soleil était au rendez vous. Durant le cross, il y avait une bonne ambiance et on pouvait entendre les encouragements de chacun dans tout le parc d’ARCAUX. »

Bravo à tous les participants et merci à Emeline pour cet article.

Luc T. pleinement investi pour un séjour avec Partir Ensemble…

L’année dernière, à cause de la crise sanitaire, Luc T., bénéficiaire du SAVS ARCAUX, n’a pas pu partir en séjour de vacances avec l’organisme Partir Ensemble. Alors cette année il compte bien se rattraper. C’est pourquoi, il s’est pleinement investi pour récolter un maximum d’argent afin d’autofinancer le prochain séjour qui devrait avoir lieu en octobre 2021.

« Luc s’est démené, sur le marché, sur la commune d’Yvetot, auprès de ses connaissances… afin de collecter la somme de 145 euros, grâce à la vente de gourmandises de Pâques et de boucles d’oreilles.

Avec son réseau et sa « tchatche », il a vendu en peu de temps l’ensemble de sa marchandise, une grande fierté pour lui .

C’est lors d’un rendez-vous pris avec la coordinatrice du Centre Social que cette somme a été officiellement restituée. L’occasion également de valoriser son potentiel et son énergie sans faille.

Luc attend déjà de pouvoir réaliser d’autres ventes dont les bénéfices pourront, pourquoi pas, permettre aux vacanciers du séjour de profiter d’un café pour tous en terrasse, ou d’une visite en plus … »

Bravo à Luc pour son engagement dans cette action et cette belle réussite.

Merci à Marie-Hélène V., professionnelle du SAVS et référente de Luc, pour cet article.

On fait du sport à ARCAUX…

Avec le confinement et les beaux jours, de nouvelles activités au foyer d’hébergement émergent et notamment celle de la pratique sportive.

Si certains pratiquaient déjà du foot, du tennis… nous constatons que l’activité physique gagne de plus en plus de résidents du foyer d’hébergement  et de l’atelier de jour d’ARCAUX.

Tout d’abord, 5 personnes de l’atelier de jour ont pu bénéficier, pendant 6 semaines, d’un programme sportif gratuit. Encadrés et accompagnés par Lucie, étudiante en STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives), cette jeune femme dynamique et attentionnée a pour objectif d’initier les personnes au sport, par des activités ludiques : « ils ne se rendent pas compte que les activités ludiques peuvent muscler. »

C’est dans le cadre de son mémoire sur les activités physiques adaptées, portant sur « l’étude de l’impact du sport santé sur un public atteint de trisomie 21 en obésité » et de son stage à la ligue de sport adapté que Lucie a connu ARCAUX et a souhaité y intervenir. Peu de personnes étant atteintes de ce syndrome à ARCAUX, cette proposition a alors été étendue aux personnes en sur poids, volontaires pour participer à ce programme.

Chloé, Carole, Emile, Sébastien et Thierry ont apprécié leurs 2 séances hebdomadaires et ont ainsi pu découvrir la course d’orientation, faire du foot, du renforcement musculaire, des jeux en relais, des jeux de ballons, de la marche nordique…

« Au début il a fallut les motiver, ils ont une certaine appréhension avant chaque nouvelle activité, mais au final ils se donnent à fond. On fait un suivi par des tests physiques, avec le suivi de poids, la prise des mensurations… A mi-parcours on ne constate pas de changement physique mais leur ressenti est important car tous se sentent mieux. J’essaie aussi d’apporter un aspect théorique avec quelques notions de base, de la sensibilisation, comme par exemple activité physique et alimentation. »

Après tant d’efforts partagés, chacun a apprécié ces moments « c’est une bonne expérience. Au début j’avais un peu d’appréhension mais ça s’est toujours bien passé. »

Puis, pour continuer dans cette dynamique et pour répondre à la volonté des femmes du foyer d’hébergement, des séances d’activités sportives 100% féminines ont débutés le 31/03.

Ouvertes à toutes, ces séances ont pour but d’apporter une activité physique régulière, sans les hommes « trop forts et assez moqueurs » et sont, de plus, complémentaires de la démarche de régime engagée par certaines d’entres elles.

« Durant une heure nous faisons : un échauffement, des exercices cardio, du renforcement musculaire, des jeux puis des étirements. »

« Toutes sont de bonne volonté et s’entraident, ce qui permet de tisser des liens entre elles. »

Merci à Lucie et Emeline, professionnelle au foyer d’hébergement, pour leur implication dans cette démarche et pour leurs témoignages.

La médiation animale à l’atelier de jour…que du bonheur !

« A l’atelier de jour, une nouvelle activité a pointé le bout de son nez, ou plutôt le bout de sa truffe, de son bec et de son museau.

Anim’et vous est une association qui nous permet de
bénéficier de la médiation animale.

On trouve des bêtes à poils et d’autres à plumes. On brosse, on donne des friandises et de la nourriture mais surtout, on câline.

Il y a

  • Jenna : la golden retriever,
  • Picorette: la poule,
  • Vanille et Caramel : les cochons d’inde,
  • Confettis et Clochette : les lapins nains.

La présence des animaux nous fait du bien, cela nous détend
et on passe un bon moment dans le calme.

Emmanuelle, qui a la gentillesse de venir avec ses animaux, est vraiment très sympathique.

On partage un instant de sérénité, de bien-être et de complicité. C’est super. »

Merci à Christophe, Sébastien, Jérémy, Carole, Thierry, Myriam, Chloé, Jason, Jean-Claude et Jean-Baptiste, bénéficiaires de l’atelier de jour pour ce témoignage.

Soirée boite de nuit à ARCAUX

Face au constat que la crise sanitaire pèse de plus en plus sur les résidents, les professionnels de l’hébergement ont eu l’idée de réaliser un projet qui change du quotidien et ont organisé un moment de fête où le lâché prise est à l’honneur : une soirée boite de nuit.

Les préparatifs commencent dès le matin avec la confection de croques monsieur, cakes, tartines, brochettes et gâteaux réalisés par Jason L., Anthony C. et les deux professionnelles Sandra D. et Emeline G.

Tout est prêt pour le début de la soirée, à 19h. Les résidents arrivent au self et découvrent le buffet. Véritable succès, la convivialité est à l’honneur et tous sont contents de ce repas qui change de l’ordinaire.

 » Vers 20h, la boite de nuit ouvre ses portes et une vingtaine de résidents restent pour profiter de la piste de danse.

Tous styles de musiques défilent afin de répondre aux goûts de chacun, année 80-90, slow, hip-hop, R’n’B, Rap, plusieurs chorégraphies s’enchainent et des battles voient le jour.

Nous avions prévu un bar à bonbons et un bar à cocktails sans alcool, avec des jus qui changent de l’ordinaire afin de faire découvrir de nouveaux goûts. L’irremplaçable Coca Cola a bien été remplacé !

La soirée se termine à 22h30 dans la bonne humeur. »

Merci aux organisatrices de cette soirée et à Emeline G. pour ce retour.

Soirée Saint Valentin à ARCAUX

La Saint Valentin est le rendez-vous romantique, le jour idéal pour déclarer ou raviver la flamme à l’être aimé. Les professionnels de l’hébergement, accompagnés des résidents, ont alors mis les petits plats dans les grands pour que les couples puissent célébrer cette fête des amoureux comme il se doit.

Menu spécial Saint Valentin, décoration de la salle, tables raffinées, service à table par les éducateurs… Tout a été pensé pour que ce moment soit le plus agréable et romantique possible.

Véritable succès, les amoureux ont passé une très belle soirée.

Don de claviers antimicrobiens au foyer d’hébergement par le Crédit Agricole

Depuis le début de la crise de la COVID-19 de nombreuses manifestations de générosité ont émergé, avec notamment des initiatives solidaires, portées par divers acteurs locaux. Les Caisses Locales du Crédit Agricole Normandie-Seine et son fonds de mécénat mutualiste en sont des acteurs ; leur élan de solidarité a permis de financer la conception de 330 claviers antimicrobiens. Initialement destinés à être offerts aux 27 établissements de santé de l’Eure et de la Seine-Maritime, les membres du Conseil d’administration de la Caisse Locale d’Yvetot ont également souhaité offrir 6 claviers supplémentaires aux associations/personnes de leur choix : les pompiers et l’Association ARCAUX en sont les heureux bénéficiaires.

C’est ainsi qu’au mois de décembre notre Association s’est vue doter par le Crédit Agricole Normandie-Seine de trois claviers en verre INGENIUM GLASS. Ces claviers sont issus de la dernière innovation de l’entreprise RIOU GLASS, spécialiste du verre et fort de son savoir-faire. Ceux-ci permettent de lutter contre la propagation du coronavirus grâce à « leur surface lisse et hygiénique permettant une désinfection facile et totale, éliminant bactéries et virus » témoigne Pierre Riou, Président-Fondateur de RIOU Glass.

Cette collaboration entre les deux acteurs régionaux et leur « volonté de donner naissance à une belle action », comme le souligne Nicolas Denis, Directeur Général de Crédit Agricole Normandie-Seine, a permis d’équiper le foyer d’hébergement d’ARCAUX de trois claviers antimicrobiens, sur les postes ordinateurs partagés par les éducateurs, limitant ainsi le risque de contagion et facilitant l’entretien du matériel.

L’Association ARCAUX remercie chaleureusement le Conseil Agricole Normandie-Seine qui, par ce don, contribue préserver la santé, la sécurité et le bien-être des équipes engagées au quotidien dans leurs missions auprès des résidents.

L’atelier conditionnement déconditionne

Après le confinement, l’activité de l’atelier sous-traitance était plutôt calme. Alors quand le GIE a proposé un appel d’offre de l’entreprise McBride pour du déconditionnement de lessive, les professionnelles se sont concertées et ont saisi l’opportunité.

La mission à réaliser est le déconditionnement de sacs de 2kg de lessive en poudre dans des « big bags » de 750kg.

« On s’est dit que l’on avait la place, avec le nouveau bâtiment que l’on a. Il fallait juste réfléchir à comment faire techniquement. » C’est alors très rapidement que la réponse est envoyée et que les professionnelles réfléchissent à l’organisation à mettre en place.

En mixant leurs idées et grâce à une certaine complémentarité dans l’équipe, l’entrepôt de stockage devient un véritable atelier de déconditionnement. « Lorsque la cliente est venue sur le site nous avions déjà mis en place l’installation et elle a été agréablement surprise. »

Tout est alors pensé et rien n’est fait au hasard afin d’assurer la sécurité des travailleurs, d’adapter les postes de travail et de garantir une qualité de travail optimale. Tout commence à l’arrivé du camion, réceptionné par une monitrice qui note la traçabilité. Les palettes sont ensuite rangées de telle sorte à ne pas mélanger les différentes références de lessives. Puis 2 travailleurs ESAT sont en charge d’ouvrir les paquets de lessive.

Ces paquets sont mis sur palettes et amenés, à l’aide du gerbeur, par un travailleur qui a l’habilitation de conduite, au dernier maillon de la chaîne. Ce dernier travailleur, « le videur »,  est installé en hauteur et vide chacun de ces sacs dans le big bag, suspendu aux étagères du bâtiment. Tout ceci génère beaucoup de déchets, également traités par les travailleurs de ce même atelier. Le carton est alors revalorisé et les sachets plastiques jetés sont compactés en balle plastique, représentant 250 kg par camion.

Si tout est fourni par le client, l’installation est 100% « faite maison », avec du matériel récupéré, comme par exemple le podium utilisé pour certains événements d’ARCAUX qui est fixé à des palettes, équipé de rambardes et qui permet de travailler en hauteur en toute sécurité.

Le seul investissement a été d’équiper les travailleurs de masques jetables et les  « videurs » de masques à cartouches, de lunettes de protection et de combinaisons jetables.

Véritable travail d’équipe, chacun peut y participer et travailler ainsi avec différents collègues, ce qui est particulièrement apprécié.

Jessy C. « Ҫa va, ça me plait comme activité. J’étais un des premiers à le faire et les monitrices m’ont dit que je faisais bien mon travail. »

Karine B. : « J’ai commencé hier et je me sens bien sur l’activité. Je me sens à l’aise. »

Cédric G. : « Si on pouvait le faire plus souvent… C’est une activité physique ça fait du bien. »

Romain G. : « J’aime bien car ça me permet de bouger, de me challenger en allant toujours plus vite. »

« Au début nous devions faire que 3 camions et finalement la cliente nous a rappelé pour savoir si nous pouvions continuer et faire un camion supplémentaire. Même si nous avions déjà tout démonté, nous avons répondu favorablement. » Et il semblerait que ce ne soit pas terminé…

• Archives des articles
• Derniers articles…
• Suivre l’Arcaux