ARCAUX de BOIS-HIMONT

Félicitations aux travailleurs qui ont obtenu la certification CERTIPHYTO

Afin de renforcer la formation à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, ou phytosanitaires, la loi impose à tous les utilisateurs de ces produits, à des fins professionnelles, de posséder un certificat d’aptitude obligatoire.

C’est dans ce contexte que l’ESAT ARCAUX s’engage alors à former les travailleurs et encadrants des ateliers du Pôle agricole et des Espaces verts, susceptibles d’utiliser ce type de produits. C’est ainsi que le 21 et 22 mars, 9 travailleurs ont suivi la formation pour l’obtention du certificat individuel pour l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, appelé CERTIPHYTO, proposée par le centre de formation professionnel agricole public, de Fauville en Caux.

Espaces verts : Jonathan P., Ludovic C., Benjamin C.,  Frédéric B., Arnaud M. et Benoit C.

Pôle agricole : Magalie P., Nicolas B., Stéphane L.

Après 2 jours de formation, tous ont passé un examen d’une heure, de type QCM (Questionnaire à Choix Multiple), et dont la note minimale de 12 était exigée. Certains ont alors du s’adapter à ce système de test et à l’outil informatique, en plus des nouvelles connaissances à acquérir.

Durant cette formation, les travailleurs se sont montrés investis, tout en gardant le sourire et leur humour, et ont fait preuve de fortes capacités de concentration, d’écoute et de gestion du stress. L’entraide était également de mise, n’hésitant pas à s’expliquer entre eux les nouvelles acquisitions afin de mieux les comprendre et les intégrer.

L’obtention de ce certificat, pour ces 9 travailleurs, démontre leur souhait d’apporter un plus au sein de leurs ateliers et d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles. Suite à ce succès, et bien que fatigués, les travailleurs ont exprimé les différents sentiments qui les traversaient: la joie, la fierté, le soulagement…

Retour des travailleurs :

  • « Je me suis  étonné et je suis ému ! »
  • « Comme ça je pourrais aider mon collègue, il ne sera plus tout seul à pulvériser. »
  • « C’était bien mais c’était très compliqué car il y avait besoin de beaucoup de concentration. »
  • « Si j’avais fait n’importe quoi, je ne l’aurai pas eu. »
  • « Belles journées fatigantes! »

Les 9 travailleurs concernés sont fiers de leur résultat, tout comme l’Association ARCAUX, et leurs Moniteurs d’ateliers.

Toutes nos félicitations pour l’obtention de votre certification.

Merci à Sonia M., Chargée d’insertion ESAT, pour cet article.

Action de sensibilisation par la Brigade de prévention de la délinquance juvénile

De nos jours nous avons tous accès à internet, aux réseaux sociaux… mais avons-nous tous conscience des risques que cela engendre ? Savons-nous comment nous protéger ?

L’Association ARCAUX, consciente de cela, a souhaité sensibiliser les usagers à ces risques en conviant les travailleurs ESAT à rencontrer la Brigade de prévention de la délinquance juvénile.

Différentes cessions, de 2 heures, ont ainsi été organisées à ARCAUX. Lors de ces interventions, deux vidéos, traitant des sujets du harcèlement à l’école, de la prison pour mineurs et du piratage informatique, ont été présentées et des échanges se sont crées sur les thèmes tels que la violence, les risques liés aux réseaux sociaux, le harcèlement, la loi…

Voici quelques retours d’un groupe, juste après avoir suivi cette sensibilisation :

  • « C’était très bien expliqué, on nous a appris des choses qu’on ne connaissait pas, comme les différentes peines de prison, à quel âge on peut aller en prison… »
  • « Il y a beaucoup de dangers sur les réseaux sociaux. »
  • « On a appris que quand on partage une photo sur facebook tout le monde peut la voir. »
  • « On ne pensait pas que les photos étaient vues par tout le monde ! »
  • « On a parlé de la violence verbale et sexuelle, du harcèlement aussi. »
  • « On a vu les risques de la loi. Par exemple, en France on n’est pas protégé par les mêmes lois qu’aux Etats-Unis, c’est pour ça qu’il faut faire attention quand on utilise facebook. »
  • « Quand j’ai vu la vidéo j’ai été choqué, je ne pensais pas qu’il pouvait y avoir des jeunes aussi violents. »
  • « C’est impressionnant de voir la prison de l’intérieur. »
  • « Je vais changer mon nom sur facebook et mettre un pseudo. »

Les usagers ont trouvé un véritable intérêt à cette action et se sont montrés concernés. Ils souhaitent d’ailleurs réitérer ce genre de sensibilisation sur d’autres thèmes.

Une journée au Zoo pour ARCAUX

A l’occasion de la fameuse journée festive d’ARCAUX, réalisée le mardi 2 avril 2019, 207 personnes de l’Association ont passé une journée au zoo de la Flèche.

C’est dans la bonne humeur qu’usagers et professionnels ont pris place à bord des 4 cars, spécialement affrétés pour l’occasion, en direction de la Sarthe. Après un trajet sans encombre, nous arrivons au fameux zoo, que beaucoup connaissaient déjà grâce à l’émission de télévision « Une saison au zoo ». Muni d’un plan et de tickets pour le repas, nous sommes partis à la découverte de ce parc, en arpentant, chacun à son rythme, les allées qui nous faisaient voyager, et en observant les nombreux animaux.

« On a vu beaucoup d’animaux, des animaux sauvages comme des éléphants, des girafes, des hippopotames, des ours, des tigres… On a vu un spectacle avec les otaries, elles faisaient des exercices, passaient dans des cerceaux et jouaient avec un ballon. Le soigneur nous a parlé des 2 éléphants du parc et nous a raconté la vie des éléphants. J’ai tout aimé, tout m’a plu ». Paul H.

« C’était trop bien cette journée. On s’est baladé dans tout le parc et on a vu tous les animaux. Il y avait une bonne ambiance, c’est à refaire! » Marcel B.

Grâce à une organisation bien rodée et la bonne volonté de chacun, cette journée a été un succès et certains pensent déjà à celle de l’année prochaine! Merci à l’ESAT de nous avoir offert ce bon moment.

Les travailleurs ESAT sensibilisés à la sécurité routière…

De nombreux travailleurs de l’ESAT ARCAUX préfèrent, ou préfèreraient, rejoindre leur lieu de travail, situé à Bois-Himont, par leurs propres moyens (scooter, voiturette sans permis, voiture) :

  • « C’est pour être autonome ».
  • « C’est plus rapide de venir en voiture ».
  • « Je viens en voiture car il n’y a pas de transport de chez moi pour venir à ARCAUX ».

L’Association ARCAUX, consciente de ce besoin, a mis en place des actions de sensibilisation à la sécurité routière d’une part et d’autres destinées à aider les travailleurs désireux de passer leur permis de conduire.

C’est ainsi qu’a été initié, depuis une quinzaine d’années, un travail de partenariat avec InserVolant. Cette auto-école associative, portée par la MJC de DUCLAIR, propose des formations adaptées pour toutes les personnes qui ont envie, ou besoin, d’une pédagogie particulière.

Pour Romée, la coordinatrice d’Inservolant, pleinement investie dans ses missions, « aucune différence n’est faite entre les élèves », car l’examen du permis de conduire est le même pour tous.

Les professionnels de cette auto-école, doivent alors s’adapter et être plus que des moniteurs. Romée précise que ce sont « des formateurs spécifiques. Ils doivent avoir de l’empathie et du vécu. C’est aussi important qu’ils aient du recul sur les choses pour pouvoir comprendre l’élève ». 
Tous sont à l’écoute pour aider au mieux l’élève dans toutes ses difficultés et instaurer une confiance mutuelle. C’est ainsi que « se crée un duo, une association entre le formateur et l’élève, qui vont travailler ensemble, dans un esprit de solidarité ».

Inservolant  propose, depuis l’année dernière à ARCAUX, une sensibilisation à la sécurité routière. Par groupe de 10, les travailleurs ESAT appréhendent les bases du code de la route, au cours de 20 sessions de 3h.

A l’aide d’outils pédagogiques et ludiques, tels que le « tapis de jeux » (voir photographie), de vidéos, de mises en situation, le formateur aborde les différents dangers liés à la circulation routière, les bons réflexes à avoir, les différents panneaux de signalisation…

A l’issue de cette formation, le formateur propose à ceux qui en ont les compétences de poursuivre cet apprentissage. Des tests psychotechniques sont réalisés, et en fonction du résultat, une formation Inservolant « code de la route et conduite » est proposée aux élèves, qui bénéficient d’une participation financière de 250 euros, par l’ESAT ARCAUX . En plus de cet apprentissage, l’élève va apprendre à comprendre le vocabulaire, interpréter les images, mais aussi gérer ses émotions… « Après leur formation ils ont acquis beaucoup de connaissances.  On les accompagne dans leur évolution, pour qu’ils acquièrent de l’autonomie et pour qu’ils aient une vie meilleure ».

Et à chaque session, les candidats font preuves d’une grande volonté et d’une forte ténacité.

Paroles d’usagers :

  • « J’ai voulu le permis pour me déplacer plus facilement, faire mes courses, partir en vacances… »
  • « Avec le permis on fait nous même ce que l’on veut !
  • « C’était compliqué au début, j’étais angoissé de ne pas y arriver. Quand j’ai eu le code je n’y croyais pas. Après j’ai eu le permis, j’y croyais toujours pas ! »
  • « Avec Inservolant c’est plus facile d’apprendre. »
  • « Le permis c’est l’indépendance ! »
  • « La formatrice d’Inservolant nous explique bien, elle nous corrige… »
  • « Je préférais faire la formation avec Inservolant car j’avais peur d’aller dans une auto-école et que l’on se moque de moi. »
  • « Je me suis inscrite pour connaitre le code de la route et avoir le permis. Mais avec la formatrice on a identifié mes problèmes et elle m’a dit que ça ne servait pas d’aller plus loin, parce que je n’arrivais pas à tout retenir.  Mais j’ai beaucoup appris et l’apprentissage était facile car c’était bien expliqué par la formatrice et avec les vidéos. »
  • « J’ai eu le code, je suis contente, mais je crois que je ne réalise pas trop encore ! »
  • « Je suis fière d’avoir eu mon code. »

Un café débat sur le dépistage du cancer colorectal

Le jeudi 7 mars, dans le cadre de mars bleu, 23 travailleurs ESAT ont participé à un café/débat portant sur le dépistage du cancer colorectal.

Sur sollicitation de Madame SAUNIER, de l’action Préven’caux et infirmière au sein du Centre d’Hébergement des Tilleuls de Grémonville, l’Association ARCAUX a accueilli cette intervention réalisée par le Docteur BENHAMMOUDA, cancérologue et coordonnateur de l’association Emma.

Cette intervention de 2 heures, basée sur le libre échange, s’est déroulée de la façon suivante :

  • Présentation d’un film court sur le développement du cancer.
  • Explication de l’importance de détecter la maladie avant qu’elle ne se développe ou « comment être plus rapide qu’elle pour gagner ».
  • Présentation des différents facteurs de prévention et de risques, avec notamment les  5 éléments de risques principaux : la sédentarité, le surpoids, le tabac, l’alcool, la consommation de viande rouge.
  • Des explications sur les démarches à suivre suite à la réception de la lettre d’invitation au dépistage du cancer colorectal et la possibilité d’être accompagné dans ce geste ont été apportées. Il a été rappelé l’importance de ce dépistage, qui par ce geste facile à faire, gratuit et qui prend peu de temps, peut sauver des vies.

Afin de valoriser l’activité physique, le Docteur BENHAMMOUDA propose d’être présent à une activité randonnée qui pourrait être organisée par les participants. Pour cette occasion, le Docteur BENHAMMOUDA souhaite offrir un T-Shirt EMMA aux personnes participantes.

Bien que le sujet ne soit pas facile à aborder (et parfois source de railleries), les participants ont été attentifs aux échanges d’informations. Certaines personnes ont réussi à verbaliser leur gène en recevant l’invitation et le fait de ne pas savoir comment faire.

Madame SAUNIER et le Docteur BENHAMMOUDA remercient l’ensemble des participants pour leur écoute au cours de la réunion sur un thème peu facile à aborder et qui, pourtant, peut sauver des vies.

Les participants ont été intéressés par le sujet et ont apprécié cette démarche car ils ne veulent pas toujours en parler à leur entourage. Aborder un même sujet dans un collectif et avec un même objectif a permis de faciliter les échanges.
Certains ont formulé le souhait que d’autres sujets soient présentés sur le même principe, de rencontre-échanges, et réalisés par des personnes externes à ARCAUX.

Merci à Sonia M., chargée d’insertion à l’ESAT, pour cet article.

Mardi gras à ARCAUX

Mardi 5 mars, en se promenant au sein d’ARCAUX, il était tout à fait possible de croiser un chef cuisinier, des cow-boys, le petit chaperon rouge, une personne encore en pyjama, un pirate…

Rien de plus normal, car à l’occasion de Mardi gras, tous ceux qui le souhaitaient pouvaient se déguiser et participer au concours organisé par ARCAUX !

Le jury a apprécié tous les déguisements et après concertation 5 gagnants ont été retenus :

  • Thierry B. en roi, pour le meilleur déguisement Atelier de jour.
  • Thomas L. en chef cuisinier, pour le meilleur déguisement à l’ESAT.
  • Sandrine D. en licorne, pour le déguisement le plus assumé.
  • Sabrina D. et Emilie T. en « vieilles dames », pour le déguisement le plus drôle.

Ces grands gagnants ont ainsi pu repartir avec un diplôme et un panier garni du Panier ARCAUX, offert par l’ESAT.

Nous les félicitons et nous remercions toutes les personnes qui se sont prêtées au jeu.

A l’année prochaine pour réitérer cette belle journée et, nous l’espérons, avec encore plus de personnes déguisées !

Une journée « portes ouvertes » réussie au centre ARCAUX

Le Vendredi 21 septembre dernier, le centre ARCAUX a proposé une journée « portes ouvertes »sur invitation à destination des clients de l’ESAT, des jeunes scolarisés en IMPRO et des familles.

Cette manifestation a rencontré un franc succès si l’on en juge par la fréquentation. En effet, plus de 250 personnes se sont succédées pour visiter les ateliers de l’ESAT, le Foyer d’Hébergement et l’Atelier de Jour. Une permanence des membres du Conseil de la Vie sociale a également eu lieu durant toute la matinée.

Si les échanges entre les 90 jeunes venus de 10 IMPRO et les professionnels de l’ESAT ont été particulièrement riches, les rencontres avec les clients et prospects ont permis de renforcer les liens qui nous unissent et d’envisager de nouvelles coopérations.

Réunion des familles

 

A l’issue de cette matinée riche en évènements et en rencontres, Nicolas DUFORT, directeur, et son comité de direction ont rencontré les parents des usagers afin de leur faire un bilan des actions engagées et pour leur présenter les projets en cours et à venir pour les différents services d’ARCAUX. En fin de réunion, un temps d’échanges avec la salle a eu lieu pour répondre aux questions de chacun.

 

 

Enfin, pour clôturer la journée, Francis LEPICARD, président, secondé par plusieurs membres du Conseil d’Administration, a présidé la cérémonie de remise des médailles du travail aux ouvriers de l’ESAT. A cette occasion, 24 travailleurs de l’ESAT ont été décorés et reconnus pour leur effort, leur participation au bon fonctionnement de l’entreprise et leur fidélité à ARCAUX. Avant de recevoir leurs médailles, les récipiendaires ont d’abord écouté leurs moniteurs d’atelier retracer les différentes étapes de leur parcours professionnel au sein d’ARCAUX.

Et c’est naturellement autour du verre de l’amitié que s’est achevée cette journée et que se sont retrouvés les travailleurs de l’ESAT, leurs familles, les professionnels et les bénévoles de l’association ARCAUX.

L’ESAT ARCAUX parrain d’un verger cauchois

Depuis 10 ans, l’ESAT ARCAUX et la ferme de Mr CRAQUELIN François-Xavier, de Villequier, sont liés sur un projet commun : la fabrication de cidre.

Mr CRAQUELIN, fort de son expérience, nous a ainsi accompagnés, depuis nos débuts, dans la fabrication de cidre. Aujourd’hui, 7500 bouteilles de cidre sont produites par l’ESAT, toutes issues de notre propre production de pommes à cidre. Eric BENARD, moniteur d’atelier de la production fruitière et son équipe, participent activement à ce partenariat, en contribuant à la  pressée des pommes et à la mise en  bouteille.

Ce partenariat a encore pris une dimension supplémentaire par l’intermédiaire d’un parrainage original entre ARCAUX et La GAEC DES COUDREAUX de Mr CRAQUELIN. Cet hiver,  l’équipe de la production fruitière a planté  pour Mr CRAQUELIN 231 pommiers à cidre. Ce verger est composé de plusieurs variétés de pommes, toutes originaires du pays de Caux. Pour accompagner ce projet de verger, Mr CRAQUELIN a eu l’idée de lancer une opération de parrainage. En effet, contre la somme de 50€, chaque parrain se voit alors attribuer un arbre  du verger clairement identifié. Ainsi, l’ESAT ARCAUX est devenu, depuis le 21 avril, l’un des 120 parrains de ce verger puisque deux arbres ont été parrainés par l’ESAT.

Ce parrainage vient confirmer le partenariat fort qui existe entre l’ESAT et la GAEC DES COUDREAUX. D’autres projets se profilent entre Mr CRAQUELIN et l’ESAT et nous ne manquerons pas de vous en faire part quand ceux-ci seront plus avancés.

Des compétences reconnues à l’ESAT ARCAUX

Depuis 2012, l’ESAT ARCAUX a signé la charte d’engagement avec le dispositif « Différent et Compétent ».

Le dispositif Différent et Compétent, qu’est-ce que c’est ?

Né d’une réflexion de plusieurs directeurs d’ESAT de Bretagne, ce dispositif est construit sur la reconnaissance  des acquis et de l’expérience que les travailleurs d’ESAT peuvent faire valoir, accompagnés par les moniteurs d’ateliers qui les encadrent. Depuis 2012, 18 travailleurs de l’ESAT ARCAUX ont ainsi fait reconnaître leurs compétences dans différents métiers comme la menuiserie, les travaux agricoles, le conditionnement ou encore la cuisine.

Le mardi 20 février, c’est la blanchisserie qui était à l’honneur. Isabelle Chauveau, monitrice d’atelier de la blanchisserie, a commencé sa formation d’accompagnement à la RAE (Reconnaissance des Acquis et de l’Expérience) en octobre 2017. Cette formation de 10 jours a permis d’accompagner Elisabeth OLIVIER et Bénédicte  BOULLARD. Elles ont réalisé leur dossier de preuves accompagnées pour cela par leur monitrice d’atelier et Alma COLLART, chargée d’insertion de l’ESAT. Plusieurs heures de travail ont été nécessaires pour réaliser ce joli document qui leur a servi de support lors du jury qui s’est déroulé au GRETA de Mont-Saint-Aignan.

Le jeudi 15 mars c’était le pôle agricole, et plus  particulièrement  le secteur jardin, qui était à l’honneur. Benjamin MAMET, moniteur de l’activité maraîchage, a suivi le même parcours de formation qu’Isabelle. Benjamin a accompagné dans ce processus de reconnaissance Stéphane ROUAULT et Clémentine LELOUP. Ils ont tous les deux fournis un important travail pour réaliser leur dossier de preuves. Ils ont ensuite préparé minutieusement le jury en pratiquant deux jurys blancs avec l’aide d’Alma COLLART et de Stéphane OUINE, Moniteur Principal de l’ESAT, avant le vrai jury  qui s’est déroulé au  CFPPA de FAUVILLE-EN-CAUX.

Ce moment très important, qui peut être générateur d’angoisse et de stress, a été surmonté haut la main par les 4 candidats qui ont tous obtenu leur attestation de reconnaissance provisoire. La remise officielle aura lieu en septembre 2018 à Caen, au cours d’une grande manifestation qui permettra la remise des attestations à quelques 300 travailleurs de plusieurs ESAT de Normandie.

Nous pouvons donc féliciter, Elisabeth, Bénédicte, Clémentine et Stéphane pour le travail qu’ils ont accompli, sans oublier les moniteurs qui les ont accompagnés. Bravo à tous.

Le pôle agricole de l’ESAT ARCAUX

En 2015, l’ESAT ARCAUX a fait le choix de réunir deux ateliers initialement distincts, ceux de l’exploitation fruitière et de la production maraîchère, pour n’en faire plus qu’un : le pôle agricole.

Ce pôle agricole réunit 21 travailleurs en situation de handicap et 3 professionnels encadrants pour travailler ensemble et mettre en commun leurs différents savoirs faire et méthodes. Cette mutualisation de moyens humains et matériels, permet d’optimiser la production ainsi que la rentabilité économique.

La production du pôle agricole est issue d’une agriculture raisonnée et compte :

  • un verger de 4.5 ha, dans lequel sont cultivées 10 variétés de pommes, 3 de poires, des fraises, framboises, groseilles et cassis ;
  • un potager de 2.5 ha où sont produits des légumes traditionnels et anciens;
  • la production de fleurs à massifs, de sapins de noël et de produits transformés comme les jus de fruits, le cidre et les confitures.


Cette production est destinée aux clients du point de vente « Le Panier ARCAUX » et est commercialisée auprès d’une cuisine centrale, d’un grossiste de Rouen et de propriétaires de petits commerces se tournant vers la production de proximité.

La production est chaque année plus importante, notamment pour le jus de pomme et le cidre, puisqu’en 2016 plus de 18000 bouteilles de jus et 7000 de cidre ont été produites, contre 500 de chaque pour la première année.

Le jus de pomme sera d’ailleurs mis à l’honneur lors d’une journée de dégustation, le samedi 4 mars 2017, au salon de l’agriculture de Paris. Evènement majeur, auquel l’ESAT ARCAUX est invité pour la cinquième année consécutive par le Département de Seine Maritime. C’est aussi l’occasion  de valoriser le secteur du travail protégé et adapté.

Découvrez les articles de presse à ce sujet en cliquant ici

• Archives des articles
• Suivre l’Arcaux