ARCAUX de BOIS-HIMONT

Un café débat sur le dépistage du cancer colorectal

Le jeudi 7 mars, dans le cadre de mars bleu, 23 travailleurs ESAT ont participé à un café/débat portant sur le dépistage du cancer colorectal.

Sur sollicitation de Madame SAUNIER, de l’action Préven’caux et infirmière au sein du Centre d’Hébergement des Tilleuls de Grémonville, l’Association ARCAUX a accueilli cette intervention réalisée par le Docteur BENHAMMOUDA, cancérologue et coordonnateur de l’association Emma.

Cette intervention de 2 heures, basée sur le libre échange, s’est déroulée de la façon suivante :

  • Présentation d’un film court sur le développement du cancer.
  • Explication de l’importance de détecter la maladie avant qu’elle ne se développe ou « comment être plus rapide qu’elle pour gagner ».
  • Présentation des différents facteurs de prévention et de risques, avec notamment les  5 éléments de risques principaux : la sédentarité, le surpoids, le tabac, l’alcool, la consommation de viande rouge.
  • Des explications sur les démarches à suivre suite à la réception de la lettre d’invitation au dépistage du cancer colorectal et la possibilité d’être accompagné dans ce geste ont été apportées. Il a été rappelé l’importance de ce dépistage, qui par ce geste facile à faire, gratuit et qui prend peu de temps, peut sauver des vies.

Afin de valoriser l’activité physique, le Docteur BENHAMMOUDA propose d’être présent à une activité randonnée qui pourrait être organisée par les participants. Pour cette occasion, le Docteur BENHAMMOUDA souhaite offrir un T-Shirt EMMA aux personnes participantes.

Bien que le sujet ne soit pas facile à aborder (et parfois source de railleries), les participants ont été attentifs aux échanges d’informations. Certaines personnes ont réussi à verbaliser leur gène en recevant l’invitation et le fait de ne pas savoir comment faire.

Madame SAUNIER et le Docteur BENHAMMOUDA remercient l’ensemble des participants pour leur écoute au cours de la réunion sur un thème peu facile à aborder et qui, pourtant, peut sauver des vies.

Les participants ont été intéressés par le sujet et ont apprécié cette démarche car ils ne veulent pas toujours en parler à leur entourage. Aborder un même sujet dans un collectif et avec un même objectif a permis de faciliter les échanges.
Certains ont formulé le souhait que d’autres sujets soient présentés sur le même principe, de rencontre-échanges, et réalisés par des personnes externes à ARCAUX.

Merci à Sonia M., chargée d’insertion à l’ESAT, pour cet article.

Tagged ,

Commentaires fermés.

• Archives des articles
• Suivre l’Arcaux
• Partenaires et financeurs